C' est la fin des vacances, mais celles-ci se finissent par une belle soirée entre amies pour fêter les 50 ans de Cath ..... Pas question de passer à côté d' un événement aussi important que le passage d' une dizaine pour l' une d' entre nous. Toutes ne pouvaient pas être là, mais toutes ont marqué leur attachement à notre Cath... Un petit mot, un petit mail, une pensée ..... Beaucoup de bulles de Champagne ont envahit nos têtes au cours de cette soirée, beaucoup de bulles de Champagne étaient encore dans nos têtes ce matin au réveil, mais comme je l' écrivais à Catherine Berra sur Facebook, ces bulles avaient la couleurs de l' arc-en-ciel et le sourire de Cath en relief... Un sourire qui en disait long sur le bonheur qu' elle a ressenti, cette joie toute simple de se savoir aimée par ses amies, et qui nous donne la réelle sensation d' être vivante, d' exister par nous même, en tant que personne à part entière et non plus en tant que mère de,  ou épouse de... Et nous en avons aussi discuté hier soir : qu' il est difficile de fêter ses dizaines sans se poser de multiples questions sur le pourquoi de nos vies, sur l' accomplissement de nos rêves, sur nos désirs d' enfant assouvis ou non .... La crise de la quarantaine ou de la cinquantaine ne sont pas de vains mots, mais juste l' expression commune pour résumer un état d' urgence dans lequel nous entrons toutes au moment de faire le bilan de nos vies .... Alors si quelques bulles de Champagne et quelques bonnes amies sont autour de nous pour nous aider à passer ce cap, profitons en pleinement, et recevons avec joie ces instants de tendresse et d' amour partagés et laissons l' amitié guidée nos pas vers nos propres réponses ....

50 ans Cath-350 ans Cath-450 ans Cath-150 ans Cath-850 ans Cath-550 ans Cath-5750 ans Cath-750 ans Cath-5050 ans Cath-650 ans Cath-2750 ans Cath-3050 ans Cath-3450 ans Cath-3950 ans Cath-4250 ans Cath-6550 ans Cath-3350 ans Cath-5850 ans Cath-5350 ans Cath-28

JOYEUX ANNIVERSAIRE NOTRE CATH !

Tendres pensées pour Steph, Sophie,et Agnés qui nous ont manqué, même si elles étaient très présentes ...